Comment ne pas parler encore et encore des bienfaits de la farine de châtaigne !! Cette base alimentaire antique pour les insulaires, fait l'objet de multiples recettes de cuisine. Si la Pulenda était l'élément de base pour se substituer au pain et à la farine de blé, la farine de châtaigne a toujours été prisée pour agrémenter les recettes de desserts. Ceux ci se présentaient essentiellement sous forme de beignets cuits au four ou frits à la poêle.
En voici deux d'entre eux: Les Migliacci et les Fritelli Pisticcini

Migliacci

Migliacci

CUISSON :
à four chaud 15 mn.

INGREDIENTS :
500 g de farine de châtaigne, 25 g de levure de boulanger, 300 g de brocciu, 2 oeufs, 1 dl de lait.

PREPARATION :

Délayer la levure dans un peu d'eau tiède. Mettre la farine dans un saladier avec, dans le creux, 1 oeuf, le lait et la levure délayée. Délayer en remuant, ajouter le fromage en morceaux puis pétrir la pâte, laisser reposer jusqu'à ce que la pâte ait levée. Pétrir légèrement à nouveau et disposer la pâte en petits tas sur une plaque beurrée avec ou sans feuilles de châtaignier.
(les migliacci, dans les villages de Castagniccia, étaient cuits sur un lit de feuilles de châtaignier posé sur une plaque metallique, elle même posée sur le fugone. La pâte y était coulée en beignets ronds...et qui, ainsi, ne collaient pas !)
En début de cuisson, parsemer les migliacci de petits morceaux de brocciu, et en fin, dorer les beignets avec un oeuf battu mélangé à un peu de lait.

*
*

Fritelli Pisticcini

*

pisticcini

CUISSON :
A la poêle huilée

INGREDIENTS :
pour une douzaine de beignets, 250 g de farine de châtaigne, une pincée de sel, un verre d'eau, huile.

PREPARATION :
Dans un saladier, délayer la farine de châtaigne avec l'eau salée jusqu'à obtenir une pâte légère et consistante (pâte à crêpe). Chauffer l'huile dans la poêle et versez y, à l'aide d'une louche, des ronds de pâte pour obtenir de petits beignets de 6 à 10 cm de diamêtre. Retourner les beignets sur les deux faces durant la cuisson, jusqu'à légère dorure croustillante. Servir nature, avec du brocciu ou confitures.