09 janvier 2008

Filitosa

Balade autour du site préhistorique de Filitosa en Corse du Sud sur un chant d'accompagnement du groupe A Filetta (comme un souffle) pour se laisser entraîner dans la magie des figures et du mystère encore planant sur cet endroit particulier. Les statues menhirs qui se dressent sur ce parc archéologique témoignent d'une civilisation mégalithique occupant ces terres voilà bientôt 8 000 ans. Qui était-elle ? Comment vivait-elle? Que symbolisaient ces alignements de statues en arme et aux visages sosies?.....autant de questions pour lesquelles nous attendons les réponses des scientifiques et spécialistes en archéologie pour imaginer ce que pouvait être la Corse.....8 millénaires avant notre époque !

Posté par A Rustaghja à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 janvier 2008

Du soleil !

Nous sortons tout doucement de l'hiver, mais les jours sont tristes lorsqu'il pleut sur notre ville. Les rues sont désertes, les mines sont grises......même la "macagna' s'ennuie !
Alors il faut patienter encore quelques mois pour retouver le soleil qui nous est si cher !
Pour vous permettre cette attente, je vous apporte une image de notre plage où cette charmante créature nous invite à la rejoindre.......

bonjour

Posté par A Rustaghja à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2008

U lamentu di Maria

Les lamentations de la Vierge Marie sur le corps de son fils Jésus, retracées ici par le chant poignant du groupe corse A Filetta.

U LAMENTU DI MARIA
(Marcellu Acquaviva/Ghjuvan-Claudiu Acquaviva)

O sianu li me ochji a manu di Diu maiò'
vinuta à a fronte toia da ambata di vita.
Lu me dilettu dolce, la me carne ferita
sia di ricordu sempre - u locu induve mi stò,
dund'hè corsu u to sangue in la sera tradita
a pede di a tò croce l'umanità in crucco.

Lu tò arsente sguardu chì di u sole fù branu
eiu l'aspittaraghju per u sò vultà gluriosu
incù 'ssu passu lebbiu issu visu mai rosu
aspittaraghju à tè - lu tò dettu tercanu
suldatu di l'alte paci, figliolu cimintosu
l'anghjuli appressu à tè in longu stolu vanu.

Cusi negri i niuli cullandi à l'Oriente,
e scuru u punente chì impanna stu mondu
ne si nanta à una croce è tuttu ti stà di tondu
più n'un hè lu tò sguardu - bramosu è spampillente
in la sò strana mossa leva una baraonda
mentre stai cusì chetu vincitore dulente.

Cume u celu s'hè greve è cume a notte hè fosca
mantu negru chì balla ind'è l'anima meia
ti gardu caru Ghjesù è a to sorte attosca
tutta l'aria chì ingira - issa vechja terra ebreia
è si ne và luntanu à chjamà in a tò bocca
chì hè ventu d'amore in la tenebra reia.

Di sopra à a tò fronte corsa hè una culomba
è una nebbia grisgia calata hè addossu à mè.
T'hà fattu lu Rumanu di sta croce una tomba,
tù chì lampavi in terra u pesu di l'ohimè
di a tò carne viva ùn ferma più che ombra
una cota chì lagna - cerca sempre u perchè

O caru lu me figliolu, Diu di pelle umana
omu chì si ne more in l'attese cuncolte
vinutu à sole altu per riscattà a notte
più n'ùn batte stu core di cotru hè la to manu
un pocu di u tò sangue nantu un farru rumanu
hè diggià una fiumara - chì trabocca a morte.

Oramai mi ramentu sta notte di Betleemme
mi ramentu u tò visu a tò parolla nesca
le stantare di toiu chì funu tante gemme
poi ste tenebre oghje in fronte à Gerusalemme
o tù chì sarè dumane quell'acqua chì rinfresca
un core in lu nivone - chì brusgia quant'e l'esca.

Posté par A Rustaghja à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Oursins

LES PECHEURS PROFESSIONNELS D'OURSINS
(extrait du Corse Matin du 18/01/08 - article de Gilbert Guizol)

A Ajaccio, dans l'Extrême-sud, en Balagne et à Bastia, plus d'une trentaine de professionnels, titulaires d'une licence et d'un agrément sanitaire délivré par les services compétents, pratiquent cette activité de pêche dite « complémentaire ». Et, si certains en commercialisent le produit chaque fois qu'ils plongent ; d'autres peuvent en assurer le stockage sous l'eau, grâce à des concessions délivrées par les autorités maritimes.


Limitée aux week-ends en novembre


Pour la saison 2007-2008, l'arrêté préfectoral modifié du 29 octobre 1990 stipule : « La pêche des oursins a été autorisée du 2 au 30 novembre 2007, dans le ressort des prud'homies de Balagne, Bastia et d'Ajaccio du vendredi 12 heures au dimanche 12 heures. Pour cette même période, la mise en vente et le colportage sont autorisés du vendredi 18 heures au lundi 12 heures. Ensuite, du 1er décembre 2007 au 31 mars 2008, la pêche est autorisée tous les jours. » Paradoxalement, si la demande d'oursins est très forte à Ajaccio, en Balagne et dans l'extrême sud, elle est, en revanche, très faible à Bastia. « Aussi bizarre que cela puisse paraître, par beau temps, les Bastiais n'hésitent pas à franchir le col de Vizzavona pour aller déguster des oursins à Ajaccio. L'absence de marché ou encore de halle des pêcheurs explique peut-être ce comportement », commente Gérard Romiti, président du comité régional des pêches.

Une étude scientifique

Eric Villain, 1er prud'homme de Balagne, se félicite des mesures prises pour préserver l'espèce. « Dans notre prud'homie, explique-t-il, cinq pêcheurs ont demandé l'agrément pour pratiquer cette cueillette qui leur permet de maintenir une activité. » Dans l'Extrême-sud, ils sont une dizaine à la pratiquer. Guy Cucchi, dont la prud'homie intégrant le parc marin international s'étend de Roccapina à Solenzara, évoque cette particularité : « Si la réglementation de la cueillette des oursins y est sensiblement la même qu'ailleurs, chez nous il existe une véritable collaboration entre les pêcheurs et le comité scientifique en charge de la population d'oursins. Mais, force est aussi de constater que certaines années, la cueillette des oursins est difficile », indique-t-il. Gérard Romiti prévient que le comité régional des pêches qu'il préside est bien décidé à lutter contre la cueillette sauvage des oursins pratiquée tout au long de l'année. Il faut savoir, en effet, que les particuliers sont autorisés dans la période légale à cueillir quelques douzaines d'oursins... à déguster sur place !

Posté par A Rustaghja à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2008

Antoine de St Exupéry

Antoine de St Exupéry a été intimement attaché à l'histoire de la Corse...et la Corse lui rend toujours hommage avec fidélité...j'en veux pour preuve cet émail fait à la main à Calvi et qui retranscrit une phrase de l'aviateur, auteur du "Petit Prince".

lameretlacorseac6cu5

Posté par A Rustaghja à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2008

U Boziu

L'hiver, dans les montagnes corses de la Castagniccia, les bergers du Boziu se retouvent pour partager le repas autour du "fugone" dans un échange de charcuteries, pulenta et beignets à la farine de châtaigne. Ainsi, les longues journées de brouillard et de neige se font oublier lorsque les coeurs s'unissent dans les chants de paghjella, l'odeur du feu de bois et le plaisir du verre trinqué en se racontant les dernières parties de chasse au sanglier.

Pour réaliser ce diaporama A Rustaghja a emprunté les photos originales des "Bergers de Castagniccia" exposées sur le site www.corsetour.eu et en remercie les auteurs pour leur accord.
Retrouvez également ce site dans la liste des "liens amis" sous la rubrique:

La Corse en photos - Corsetour

Posté par A Rustaghja à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]