aja

Depuis toujours, les ânes ont été associés à l'image de la Corse. Chaque affiche, cliché, carte postale et même  bibelot souvenir représentait cet animal emblématique de notre île.

Amazone

Il faut dire que ce bel équidé, depuis la nuit des temps, a été le compagnon de travail de chaque paysan de montagne pour l'aider dans ces tâches quotidiennes. Le premier symbole de réussite, voire de richesse, était pour tout villageois de pouvoir acquérir cette bête de somme. C'était également le premier élément de locomotion pour se rendre au canton le plus proche quand aucune voiture ne circulait sur l'île.....faute de routes, afin d'y faire du commerce : les grandes transactions sur les diagonales de la Corse étant réservées aux cortèges de muletiers

cargese_ane

chevres_2

monture

ane

porto

Il faut savoir que les ânes corses étaient nombreux au début du 20° siècle. .... On décomptait plus de 20 000 têtes en 1930 alors que l'on n'en regroupe plus que 1 000 aujourd'hui. Le progrès y est pour beaucoup. Les routes se sont développées et les véhicules 4X4 ont remplacé ces compagnons de labeur au coeur des montagnes désormais lacérées de chemins d'exploitation.

Pourtant notre âne, aussi emblématique que le mouflon, est l'animal corse par excellence. Intelligent, docile et doux, il est à l'opposé de l'image que l'on veut lui donner. Si aujourd'hui, des porteurs d'effigies touristiques cherchent à se débarrasser de cette image jugée caricaturale pour l'aspect commercial de l'île, d'autres animent des associations de défense comme A RUNCATA , lancée dans la valorisation et la reconnaissance de l'âne corse.

Notre peluche géante aux longues oreilles si douces, sûre comme un pied de mouflon, est l'animal le mieux adapté à la montagne. Il est doté d'une mémoire d'éléphant: il suffit d'une fois pour qu'un âne se souvienne d'un chemin. Il a un estomac soumis à toute épreuve. Il défriche un champs de ronces et d'églantiers en un clin d'oeil et tire partie de végétaux délaissés par les autres espèces.....et sutout, il a de la tendresse à revendre.

C'est bien pour celà que quelques uns ont choisi d'ouvrir des sites d'accueil pour des familles désireuses de parcourir à nouveau la Corse à dos d'âne et pour, comme autrefois, sillonner les montagnes de villages en villages, par des sentiers trop souvent abandonnés. Les nuits peuvent se faire en bivouac pour  profiter davantage de cette osmose qui vous liera à cet animal apaisant et rassurant. J'en veux pour preuve BALAGN'ANE dont le siège se situe à OLMI CAPELLA et qui oeuvre dans cette optique avec un succès retentissant auprès de tous ses adeptes

LogoNomTransp

aneee

bisous_ane

nnnnnn

anes_corse

corse_20nouvel_20an_202007_2074

logoAAAC

Ces histoires d'amour naissant entre cet animal si particulier et l'homme qui l'avait trop rapidement boudé, débouchent vers des ouvrages de revalorisation où nos mémoires sont ravivées pour rejoindre l'authenticité de notre passé si proche et nous permettre d'ouvrir nos enfants vers cette culture à perpétuer. Ainsi l'âne vous sera reconnaissant du nouveau regard que vous porterez sur lui et dès à présent il sait que vous viendrez lui rendre visite.....c'est pour celà qu'il vous dit " A BIENTOT "

MemoireAnes

famille_juin_05_ane