L'été, dans toute station balnéaire, tout est bon pour attirer le touriste et lui vendre des produits locaux, artisanaux ou du terroir profond.....Seulement, parfois, les articles proposés, comme certains bibelots, peintures, sculptures ou poteries, n'ont pas toujours le goût local.

La Corse n'échappe pas à cette pratique et cela se rencontre avec la variété de sa charcuterie. Si depuis toujours, le cochon se tuait à l'entrée de l'hiver, en été il y avait forcément pénurie sur la charcuterie fraiche. On ne devait trouver que le séché comme les jambons et les saucissons.

L'industrialisation de la charcuterie corse a balayé les saisons pour mieux répondre à la demande...au détriment de la qualité. De là il a été facile pour certains, de faire croire aux touristes crédules, que le paysan corse faisait de la charcuterie avec ses ânes ou avec les sangliers du maquis. Du naturel au typique, les chemins s'éloignent.....

Heureusement, certains commerçants dénoncent ses mensonges saisonniers comme ce magasin de Calvi qui affiche ouvertement ses messages d'alerte aux clients, pour mieux défendre l'origine des produits proposés et par là même défendre l'appellation d'origine corse.....Bravo Monsieur !

DSC03156 DSC03155

DSC03153